Qu’est-ce que la sérigraphie ?

Qu’est-ce que la sérigraphie ? 

La sérigraphie – L’histoire

« Sérigraphie », de son préfixe latin « séri » et son suffixe grec « graphie », signifie « transférer des motifs sur du papier et du tissu en soie« . La sérigraphie est une ancienne forme d’impression qui existe depuis plusieurs siècles. Elle a été mis au point en Chine en 1279 ap. J.-C et est devenue une technologie industrielle précieuse après le 20ième siècle. A cette époque là, elle fait son arrivée en Europe où elle a connu une popularité grandissante. Aujourd’hui, c’est la technique d’impression par excellence : elle est idéale et économique pour un rendu de qualité sur les grandes séries d’impression.

Le fonctionnement de la sérigraphie

La sérigraphie est une technique d’impression. Elle permet de déposer l’encre directement sur le textile à travers un écran par couleur. Cette technique permet de donner une sérigraphie finale avec une grande densité et saturation de couleurs. Mais, afin d’avoir ce résultat parfait, il est nécessaire de suivre les bonnes étapes et dans le bon ordre. Pour cela, nous allons vous résumer la méthode de la sérigraphie textile :

1. Décomposition des couleurs :

Tout d’abord, il faut procéder à la séparation des couleurs du visuel. Chaque couleur sera imprimée sur un film transparent afin d’être isolée sur un écran de sérigraphie. Cette étape permet ensuite d’imprimer les films. 

2. Insolation des écrans :

Une fois les films imprimés, ils sont déposés sur des écrans afin de les exposer à la lumière. Cette technique va permettre de sécher la partie exposée à la lumière tandis que la partie cachée par l’encre du film ne va pas réagir. Avec le rinçage à l’eau, ils laisseront passer l’encre aux endroits où les UV n’ont pas agit. A la suite de ça, la partie cachée par l’encre du film sera donc colorée.

3. Préparation des couleurs :

Ensuite, on prépare les encres sécher à l’UV et rincer à l’eau. Pour cela, on doit parfois les allonger ou les mélanger afin d’obtenir la bonne consistance ainsi que la bonne couleur. Cette préparation va permettre de disposer convenablement les écrans et les couleurs pour faire ressortir le résultat ainsi choisi par le client. 

4. Machine :

Une fois l’obtention de la bonne consistance et de la bonne couleur, les écrans sont positionnés dans la machine. La machine utilisé pour cette technique est appelé « le carrousel » . Le secret de fabrication en utilisant la technique de sérigraphie est ici. Il est essentiel et important de bien caler les écrans dans le carrousel afin que le motif soit bien positionné sur le support et que le résultat soit parfait.

5. Impression :

Une fois sortie de la machine, l’encre est ajoutée au mélange. Une fois les deux produits ensembles, une raclette est utilisée pour tirer l’encre sur la longueur de l’écran afin de faire pénètre le tissu du textile à travers les zones ouvertes. Par la suite, le vêtement s’imprègne de chaque couleur, vive et parfaitement déposée.

6. Séchage :

Pour finir, les textiles sérigraphiés sont passés dans un tunnel infrarouge qui a pour action de polymériser l’encre sur le tissu.

Grâce à ce petit résumé du fonctionnement et des étapes de la technique de sérigraphie, vous connaissez maintenant mieux comment sont fabriqués les marquages sur vos produits préférés. 

Les styles de sérigraphie

La sérigraphie la plus connue et la plus utilisée est celle prénommée « sérigraphie textile » qui, d’où son nom l’indique, est utilisée pour les produits en tissue. Mais, il existe plusieurs types de sérigraphie industrielle que nous allons vous présenter à présent : 

Sérigraphie E

La sérigraphie E est un procédé d’impression qui suit les mêmes étapes que la sérigraphie textile. A l’aide d’un écran constitué par un cadre, nous tendons un tissu à mailles. Son plus : il permet l’impression de plusieurs surfaces

Sérigraphie à plat :

Comme son nom l’indique, la sérigraphie à plat est utilisée pour les supports plats comme des tee-shirts ou des assiettes.  

Sérigraphie rotative :

Quand nous ne pouvons pas utiliser la sérigraphie à plat, il est nécessaire d’exploiter la sérigraphie rotative. Cette technique est pratique pour imprimer sur des objets cylindriques comme des mugs ou encore des gourdes. 

Transfert de sérigraphique :

Le transfert sérigraphique consiste en l‘impression d’une encre sérigraphique sur un support papier transféré à chaud sur le textile au moyen d’une presse professionnelle.

Transfert numérique :

Le transfert numérique consiste en une impression rigoureuse du logo sur support transféré à chaud sur le textile au moyen d’une presse professionnelle. Cette solution de personnalisation requière une imprimante numérique.

Les avantages de la sérigraphie 

Après avoir vu « qu’est-ce que la sérigraphie », son fonctionnement et les différents types, nous allons voir quelles sont les biens-faits de cette technique de marquage :

Rapport qualité – prix :

Comme cette méthode nécessite la fabrication d’écrans pour chaque couleur, il est préférable de la réserver aux grosses commandes : plus le nombre de vêtements commandés est élevé, moins le coût unitaire sera élevé.

La diversité de support :

Il est difficile de trouver une méthode d’impression aussi polyvalente que la sérigraphie. Elle peut être réalisée sur presque tous les textiles, qu’ils soient clairs ou foncés, en fibres naturelles ou synthétiques.

Durabilité :

Les visuels sérigraphiés sont généralement beaucoup plus durables que les visuels transférés par presse à chaud. Grâce à cette technique, les épaisses couches d’encre déposées sont absorbées par le tissu ce qui rend un effet sans bavure et propre. 

Pratiquement tous les vêtements peuvent être sérigraphiés : tee-shirts, polos, sweatshirts, vestes, tabliers, tote bags …

Alors, convaincu par cette technique ?

Personnalisez sans plus attendre vos outils pour votre entreprise avec Office Goodies !

Pour cela, rien de plus simple ! Choisissez votre produits, la couleur et la quantité, puis demandez un devis. 

Demande d'informations pour ce produit

Objet
Nom / Prénom
Société
Fonction
Téléphone